titre

Histoire d'un marché, d'une villes... Clermont-Ferrand (63)

Depuis le début du 1er millénaire, le commerce régional a toujours eu pignon sur rue dans l’épicentre de Clermont-Ferrand, des générations de marchands installaient leurs étals en plein air, avant d’être à l’abri de halles couvertes.
Le Marché Saint-Pierre a connu 3 halles : 1873, 1931 et 1985 sur la Place saint Pierre, cette place doit son nom à son ancienne église paroissiale, où fut baptisé Blaise Pascal le 27 juin 1623.

En 1873, une halle à structure métallique type pavillon Baltard est construite pour abriter les étals, elle reste en place jusqu’au début des années 30.

En 1931, une nouvelle halle va être construite, la place va être redessinée et des installations frigorifiques vont être installées, qualifiées de "modernes" pour l’époque.
Ce bâtiment sera pendant plus de cinquante ans le pôle alimentaire de la capitale auvergnate avant de passer sous les pelles des démolisseurs en 1985.

Un nouveau pôle commercial et moderne va alors être créé, s’ajoute le prolongement piétonnier du quartier; l’autre point fort va être la création du parking souterrain sous le marché, qui sera pour l’avenir un atout majeur pour la clientèle.
Ce marché jouit d’un emplacement exceptionnel en plein centre, d’accessibilité en voiture avec le parking et depuis 2006, d’un arrêt proche du Tramway à la Station Gaillard.

Ce marché, avec ses nouveaux atouts, sait toujours satisfaire la clientèle, qui recherche de bons produits au meilleur prix.


Marché Saint-Pierre - groupement de commerçants (alimentaire) pour le marché de Clermont-Ferrand (63)
Accueil - Présentation - Historique - Actualités - Types de métiers - Contact - Plan du site